Le recyclage des bouchons

Le recyclage des bouchons

Le recyclage des bouchons étape par étape

Que deviennent les bouchons collectés ?

1. La collecte des bouchons

Grâce à vous tous qui apportez vos bouchons dans les points de collecte, nous centralisons les apports dans notre centre de tri.

2. Le tri et le transport

Plusieurs bénévoles trient les ‘indésirables’ (cartonnettes dans les couvercles, capsules, emballages médicamenteux, etc…) et les mettent en sacs d’environ 10 kgs chaque.

Dés que nous avons une quantité suffisante pour envoyer notre stock (+ de 8tonnes), nous appelons la société de recyclage qui s’occupe de l’affrêtement du camion.

3. Le broyage

Arrivés à l’usine, les bouchons sont broyés après lavage et ressortent de la broyeuse sous la forme de petites paillettes de 5 à 10 mm. Cette action a pour principal objectif la réduction du volume des pièces. C’est une étape mécanique qui n’apporte aucun affinage des matières.

4. La régénération

C’est la fabrication d’un granulé à partir des bouchons lavés et broyés. On fait fondre les bouchons broyés, on filtre la pâte obtenue à travers une fine grille métallique qui sert à éliminer les impuretés (bois, papiers, métal). Puis on la teinte et on la refroidit sous forme de granulés cylindriques de 3 mm.

5. La réutilisation du plastique

Les matières plastiques régénérées peuvent se substituer aux matières plastiques vierges dans l’ensemble des applications de la plasturgie sauf dans les domaines médicaux, alimentaires et dans la fabrication des jouets.

 

Emballage : palettes, caisses, cales …

Ameublement : pieds de canapés, accoudoirs de fauteuils, pieds pour meuble de cuisine.

Automobile : passage de roues de camion, divers pièces d’habillage automobile.

Outillage : seau, manches d’outils, boîtes de rangement …

En savoir plus sur le plastique... En quelques mots

Histoire, utilisation, élimination... quelques informations sur ce matériau omniprésent dans notre quotidien

La naissance du plastique

En 1868, l’ancêtre du plastique, le celluloïd, est découvert aux Etats-Unis… pour remplacer l’ivoire dans les boules de billards. Mais les découvertes des principaux thermoplastiques ont lieu réellement dans les années 1930 à 1940, en Allemagne et aux Etats-Unis, avec le polystyrène, le polyéthylène, le polyamide, le polychlorure de vinyle…

En quelques décennies, le plastique a su se glisser absolument partout dans notre quotidien, du sac plastique à la coque de rétroviseur, en passant par les gaines de nos câbles électriques ou encore les manches de nos fourchettes et tournevis !

Les filières traditionnelles d'élimination

Jusqu’aux années 2000/2002, l’élimination des matériaux plastiques se résumait à deux possibilités :

L'enfouissement

Il présente deux inconvénients majeurs : la dégradation lente voire nulle du plastique et la pollution des sous-sols.

L'incinération

Elle a l’avantage de traiter les déchets plastique mélangés ou très sales et qui dégage un fort pouvoir calorique. Cette solution présente plusieurs inconvénients : elle contribue à la pollution de l’air, à la disparition de la ressource initiale (pétrole) et ne présente aucune opportunité de récupération de la matière sous une autre forme.

Le recyclage du plastique, une industrie très jeune

L’industrie du plastique apparaît il y a 50 ans à peine et connait le même développement foudroyant que les industries anciennes d’exploitation du verre et de l’acier.

1989

le mot « plastique » apparaît dans le petit Larousse

2000

3900 entreprises de plasturgie sont répertoriées en France. L’industrie du recyclage né progressivement

2004

La France compte une dizaine de microentreprises de recyclage de plastique

Préserver du pétrole en recyclant ses bouchons

1 tonne de bouchons = 980 kg de plastique recyclé = 3 tonnes de pétrole économisées (source APM)

Les chutes de production des produits dont la matière première est issue des bouchons sont elles mêmes régénérables en granulés plastique.

Le cycle de vie de la matière est quasi infini dès lors qu’on la récupère.

environ 0 tonnes
de bouchons produits par an en France

Autant de matières premières à réutiliser, nous direz-vous ! (et vous pourriez avoir raison)

seulement 0 tonnes
réellement recyclées

Soit 26 500 tonnes de plastiques qui ne seront jamais réutilisés... rien que pour les bouchons !